TEL : +41 44 311 80 81
BREAKING
  • Notre magazine printemps/été 2021 est disponible sous peu

  • Vous désirez mettre en avant votre société avec un reportage, contactez-nous !

  • Bienvenue sur notre site internet

ARTICLE

Télémark

by BTI /
Une championne très discrète

Amélie Wenger-Reymond est multiple championne de télémark, discipline très peu connue en Suisse. Titrée de 147 victoires, de 41 globes et faisant partie du monde Suisse du télémark depuis ses tout débuts.

Des succès grandioses en toute discrétion

Amélie participait à des compétitions de ski dès son plus jeune âge, mais elle n’avait pas cet attrait démesuré pour faire partie des meilleures Suissesses. C’est un peu par hasard qu’elle s’est laissée enthousiasmer pour et par le télémark et là, sa brillante carrière a débuté en 2005/2006. Les premières courses de télémark ont été organisées à Thyon dans les années 2004/2005. Etant donné que le télémark n’est pas assez médiatisé et connu, il n’est pas possible d’en vivre et d’en faire son métier. Cela ne restera qu’une passion, car études et travail sont impérativement requis à côté. Amélie a également allié sport et études/travail tout au long de sa carrière, afin d’avoir une sécurité et indépendance dans sa vie.

Aujourd’hui elle peut en plus compter sur l’infatigable soutien de son mari et coach privé en plus du soutien moral que lui apporte sa fille de deux ans. Amélie apprécie particulièrement le télémark pour sa diversité et son intégralité au niveau des exercices. De l’endurance, de la force, de la coordination, de l’équilibre, un sport très complet.

L’entrainement est particulièrement varié, un vrai plaisir pour Amélie. Dès que la neige pointe son nez, les entrainements sur neige font partie intégrante de sa préparation. Par contre, et au grand avantage de sa vie de famille, les entrainements ont essentiellement lieu en Suisse. Amélie participe à 15-20 courses de coupe du monde par année, principalement en Europe et en Scandinavie et que rarement aux Etats Unis. En général il y a environ une septantaine de participants au départ, filles et garçons confondus.

L’appréciation d’une course ne s’arrête pas uniquement au chrono, la position et le style jouent un rôle essentiel, sinon des pénalités au niveau du temps sont rajoutées. Une course s’étend sur une à trois minutes, en alliant sur une piste plutôt dure, du géant, du saut et du skating. Le matériel pour le télémark est un matériel moderne et maniable qui procure des sensations bien différentes de celles du ski alpin. Pour qui a envie de s’adonner à de nouvelles émotions, Amélie encourage toutes et tous de s’initier au télémark, plus facile avec un moniteur.